Agression sexuelle à Gland: suspect arrêté en France hors de cause

Le suspect interpellé par la police française le 30 novembre dans le cadre de l'agression sexuelle à Gland, a été mis hors de cause.

13 janv. 2012, 10:11

A la suite des investigations menées par les enquêteurs de la Police cantonale vaudoise, le suspect interpellé par la police française a été mis hors de cause et le procureur en charge de l'enquête renonce à sa demande d'extradition. Cette affaire reste la priorité des spécialistes de la brigade des mineurs et mœurs, les investigations se poursuivent.

A la suite de l'arrestation par la Police française, le 30 novembre 2011 à Annemasse, d'un individu suspect, les enquêteurs de la brigade des mineurs et moeurs de la Police de sûreté vaudoise ont mené des investigations afin de déterminer si des liens existaient entre cet homme et l'auteur du viol d'une fillette commis à Gland le 14 avril 2011.

Les nombreux contrôles et analyses menés par les policiers vaudois, sous la direction du procureur en charge de l'enquête de Gland, ont permis de mettre hors de cause ce suspect qui est toujours détenu sous la responsabilité des Autorités judiciaires françaises. Le Procureur vaudois a informé les Autorités françaises qu'il renonçait à sa demande d'extradition et de mise en prêt.

Les enquêteurs vaudois poursuivent leurs investigations dans le cadre de cette enquête qui reste une priorité pour la Police cantonale.

D'autres pistes font actuellement l'objet de l'attention des policiers et la population est invitée à consulter le site Internet de la Police cantonale vaudoise www.police.vd.ch afin d'avoir accès à l'état de l'enquête et au portrait robot de l'auteur diffusé en mai 2011.

Toute information utile peut être transmise directement aux inspecteurs de la brigade des mineurs et mœurs de la Police de sûreté vaudoise au numéro 021 644 44 44 ou au poste de police le plus proche.