Affaire Maudet: convoqué par le PLR suisse mercredi à Berne, le ministre genevois décline l’invitation

Le Parti libéral-radical suisse aurait aimé que Pierre Maudet vienne s’expliquer, mercredi, à Berne, sur l’affaire du voyage à Abu Dhabi. Mais le Conseiller d’Etat genevois, qui ne peut pas être à proprement parler convoqué par son parti, a refusé.

27 nov. 2018, 13:02
Pierre Maudet a été convoqué par les instances nationales du PLR. Il préfère rester à Genève pour la séance du Conseil d'Etat (archives)

Le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet n’ira pas mercredi à Berne s’expliquer devant les instances du PLR Suisse sur ses démêlés judiciaires liées à son voyage à Abu Dhabi. «Il privilégiera la séance du Conseil d’Etat», ont indiqué mardi ses services.

«Nous souhaitons entendre les faits de sa bouche et qu’il puisse s’exprimer», avait fait savoir lundi Karin Barras, la porte-parole du PLR Suisse. La présence du président du PLR genevois Alexandre de Senarclens était également requise à ce rendez-vous.

Les relations entre Pierre Maudet et le PLR Suisse s’étaient déjà tendues la semaine dernière. «Si j’étais Pierre Maudet, j’aurais déjà démissionné», avait relevé, sur les ondes de la RTS, la présidente du parti, Petra Gössi. Elle disait ne pas voir comment le conseiller d’Etat genevois pourrait regagner la crédibilité qu’il a perdue.

Le PLR suisse ne dispose pas de véritables moyens de rétorsion à l’encontre du conseiller d’Etat genevois. Il ne pourrait pas le sanctionner à titre individuel. Sa seule option serait d’exclure du parti la section cantonale genevoise dans son entier, alors que les élections fédérales se profilent dans un an.