Administration fédérale: les femmes ne sont pas encore suffisamment nombreuses

Selon un rapport sur la gestion du personnel publié lundi, les femmes ne sont pas encore assez nombreuses au sein de l’administration fédérale. La part de femmes dans les classes de salaire supérieures est en revanche positive.

09 mars 2020, 12:10
La part de femmes dans les classes de salaire supérieures est en revanche positive. (illustration)

Les femmes ne sont pas encore suffisamment nombreuses au sein de l’administration fédérale. Elles représentent 43,9% du personnel fédéral. Les germanophones sont surreprésentés, même si les Romands et les Italophones atteignent les valeurs cibles. C’est ce qui ressort du rapport sur la gestion du personnel fédéral publié lundi.

Les proportions de femmes et d’hommes ont manqué les fourchettes cibles de 0,1 point de pourcentage. Au sein de la Chancellerie fédérale, du Département fédéral des affaires étrangères, du Département fédéral de l’intérieur, du Département fédéral de justice et police et du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, les valeurs cibles ont été atteintes, voire dépassées.

Ces valeurs ont été manquées au sein du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication et du Département fédéral de la défense. Ces deux départements comptent de nombreux postes dans le domaine de la technique militaire et de l’ingénierie. La tendance est néanmoins également à la hausse au sein de ces départements.

Cadres

La part de femmes dans les classes de salaire supérieures est en revanche positive. Pour la deuxième année consécutive, la valeur cible a été atteinte, tant dans les classes 24 à 29 que dans les classes 30 à 38, selon le rapport adopté par le Conseil fédéral. Le nombre de cadres supérieurs a connu une augmentation de 1,5 point de pourcentage.

La valeur cible pour les langues nationales n’est que partiellement atteinte. Les communautés italophone, francophone et romanchophone sont représentées de manière équitable. En revanche, la communauté germanophone est surreprésentée.

Les italophones sont particulièrement nombreux au sein du Département fédéral des finances par leur présence au sein de l’Administration fédérale des douanes. Le DFI compte proportionnellement le plus grand nombre de francophones (30,6%).

Temps partiel

Selon le rapport, le travail à temps partiel a augmenté chez les femmes et chez les hommes. Les collaborateurs ont indiqué apprécier la possibilité de concilier vie privée et vie professionnelle. Plus la conciliation est facile à réaliser, plus elle accroît l’attrait de l’employeur et fidélise les collaborateurs.

Le rapport indique si les objectifs fixés en matière de gestion du personnel de l’administration fédérale ont été atteints. Il a été transmis aux commissions de gestion et aux commissions des finances des Chambres fédérales.