Réservé aux abonnés

Accusation fausse envers comparis.ch

Le procureur classe l'enquête sur la tentative de piratage.

24 mai 2013, 00:01
data_art_1596586.jpg

Le Ministère public du canton de Zurich a clôturé son enquête pénale contre un ex-employé de comparis.ch, accusé de tentative de piratage du comparateur de primes priminfo.ch de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'accusation était fausse, a indiqué la société.

Les conditions pénales d'une tentative de piratage de données ne sont pas remplies, a expliqué en substance le Ministère public du canton de Zurich dans un arrêt daté du 2 mai et rendu public hier par comparis.ch.

Dans une prise de position délivrée, le Département fédéral de l'intérieur (DFI), qui avait déposé plainte péna...