2013: dommages records dus aux éléments naturels sur des bâtiments

Il y a eu pour 250 millions de francs de dégâts causés par les intempéries en 2013. Principal coupable, un orage accompagné de grêle en juin.

25 juin 2014, 17:54
Un employe du garage des Marais nettoie l'atelier apres que toutes les vitres se soient cassees suite a la grele le lendemain d'un violent orage de grele ce ce vendredi 21 juin 2013 sur La Cote Vaudoise a Duillier. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

En 2013, les dommages aux bâtiments dus à des éléments naturels ont été supérieurs à la moyenne, selon les 19 établissements cantonaux d'assurance. Il y a eu pour 250 millions de francs de dégâts. Ces coûts sont principalement liés à un épisode orageux en juin 2013, ont indiqué mercredi les établissements dans un communiqué.

Les rafales de 125 km/h et des grêlons de 3 cm de diamètre ont causé de gros dommages dans les cantons de Vaud et de Neuchâtel. Rien que pour cette intempérie, l'Union intercantonale de réassurance a versé 91 millions de francs aux établissements d'assurance concernés.

Au vu de ce genre de situation extrême, les établissements cantonaux misent sur la prévention. Ils développent avec leur faîtière des outils en vue de minimiser les dommages naturels.

En revanche, les dommages dus aux incendies se sont stabilisés à un faible niveau au cours des 20 dernières années.