200'000 visiteurs pour découvrir la ligne diamétrale de Zurich

La nouvelle gare souterraine traversante à Zurich et le nouveau tunnel ferroviaire ont été dévoilés samedi au public.

14 juin 2014, 23:00
An InterCity tilting train with standard type EW IV carriages of Swiss Federal Railways SBB on the way between Basel and Berne crosses a freight train with tank wagons in the vicinity of Tecknau and Gelterkinden in the canton of Basel-Land (Basel-Country), Switzerland, pictured on August 25, 2008. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Ein InterCity-Neigezug mit EW IV-Einheitswagen der Schweizerischen Bundesbahnen SBB kreuzt am 25. August 2008 auf der Strecke zwischen Basel und Bern in der Naehe von Gelterkinden und Tecknau im Kanton Basel-Landschaft einen Gueterzug mit Tankwagen. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Deux jours après leur inauguration, la nouvelle gare souterraine traversante à Zurich et le nouveau tunnel ferroviaire ont été dévoilés samedi au public. Quelque 200'000 personnes, selon les CFF, sont venues découvrir les infrastructures qui auront coûté plus de 2 milliards de francs.

La principale attraction a été comme prévu le trajet gratuit dans le S-Bahn de dernière génération pour traverser le nouveau tunnel. Les billets gratuits sont partis sur internet comme des petits pains plusieurs jours avant la fête.

Les CFF avaient réservé 3000 tickets pour samedi. Ce sont au total 10'000 curieux qui ont emprunté la ligne entre la gare centrale et celle d'Oerlikon. La nouvelle gare souterraine Löwenstrasse et le tunnel du Weinberg sont les pièces maîtresses de la première étape de la ligne diamétrale de Zurich.

"L'affluence a nettement dépassé nos attentes", a commenté Lea Meyer, porte-parole des CFF. Des stands d'informations et des animations avaient été organisés par le CFF et les transports publics zurichois (ZVV) à l'attention du public.

L'événement s'est déroulé sans problème mis à part quelques escaliers roulants qui se sont arrêtés momentanément en raison d'alerte incendie. La cause de ce dérangement n'est pas connue pour l'heure.