Réservé aux abonnés

= TROIS QUESTIONS A... "Nous essayons de réfléchir au cas par cas."

24 déc. 2011, 00:01

Contrairement à la France, la Suisse ne demande pas aux femmes porteuses de prothèses mammaires PIP de les faire enlever. Que pensez-vous de cette décision?

Le problème n'est pas nouveau, il remonte au mois de mars 2010 et aujourd'hui, on noircit beaucoup le tableau. Il est vrai que cette marque fabriquait un produit non conforme, en utilisant un gel industriel au lieu d'un médical, ce qui est très grave. Toutefois, il n'est pas démontré qu'il y ait un lien entre les prothèses mammaires PIP et le lymphome, qui est une forme de cancer très rare. En Suisse, la situation est plus nuancée et nous...