Un nouveau circuit de F1 en Malaisie

Un nouveau circuit de Formule 1 sera construit au sud de la Malaisie par un entrepreneur privé pour la somme de 1,1 milliard de francs.
06 août 2015, 15:16
epa03486290 German Formula One driver Sebastian Vettel of Red Bull Racing in action during the Formula One Grand Prix of Brazil at the Autodromo Jose Carlos Pace in  Sao Paulo, Brazil, 25 November 2012.  EPA/JENS BUETTNER

Un deuxième circuit automobile destiné à accueillir de la Formule 1 va être construit au sud de la Malaisie par un entrepreneur privé, Peter Lim. La nouvelle piste, longue de 4,5 km, fera partie d'un complexe baptisé Motorsport City qui va coûter 1,2 milliards de dollars (1,1 milliards de francs) à ce milliardaire singapourien, qui siège également au conseil d'administration de McLaren Automotive, la maison-mère de l'écurie McLaren.

Le complexe de 109 hectares comprendra aussi un circuit de karting et une école de pilotage destinée à développer de jeunes talents du Sud-Est asiatique. Il sera installé dans l'état de Johor, au sud de la Malaisie, a précisé le promoteur UEM Land Holdings, dans un communiqué à l'AFP.

M. Lim détient une participation de 70% dans le projet via sa société FASTrack Autosports. Les 30% restants sont malaisiens. "Cette région est en train de devenir un 'hub' pour les sports mécaniques", estime UEM, pour qui ce nouveau circuit sera le "Nürburgring de la Malaisie" en référence au célèbre circuit allemand actuellement en difficultés financières.

Le Grand Prix de Malaisie se dispute depuis 1999 sur le circuit moderne de Sepang, près de Kuala Lumpur. Ses 14 éditions ont été très suivies, notamment par le public venu de Singapour, la place forte financière voisine où se dispute aussi un GP en nocturne.