Réservé aux abonnés

«Un futur No 1 mondial»

En remportant dimanche à Melbourne son premier titre en Grand Chelem, Novak Djokovic bouscule une hiérarchie installée depuis trois ans. Le camp français applaudit la «perf» du Serbe.

29 janv. 2008, 05:02

MELBOURNE

Un à un, les projecteurs de la Rod Laver Arena s'éteignent. La scène est démontée, le rideau tiré: l'Australie connaît son roi. Novak Djokovic, c'est le troisième homme, celui qui depuis une année vit dans l'ombre de Roger Federer et Rafael Nadal. «S'il continue à progresser ainsi, Djokovic est capable de passer les deux qui sont encore devant lui. Jo-Wilfried Tsonga est tombé sur un futur No 1 mondial!» De Christian Bîmes, président de la Fédération française de tennis (FFT) et big boss de Roland-Garros. Bon résumé.

Dans la famille tricolore, le revers de «Jo» a été aisé à avaler. Tso...