Un athlète italien passe un contrôle antidopage avec un faux pénis

L'athlète italien Devis Licciardi a tenté d'utiliser un faux pénis pour déjouer un contrôle antidopage samedi. Il risque deux ans de suspension.

25 sept. 2013, 15:45
L'athlète italien a expliqué au contrôleur qu'il voulait rester seul. Son astuce n'a pas fonctionné.

L'athlète italien Devis Licciardi a été entendu cette semaine par le procureur antidopage du comité olympique local (CONI) pour avoir utilisé un faux pénis lors d'un contrôle.

Au Championnat d'Italie à Molfetta, lors de l'épreuve des 10 km sur route, samedi, il avait été surpris par un contrôleur en train d'utiliser un faux pénis lors d'un test urinaire. "Je veux rester seul", avait demandé l'athlète, âgé de 27 ans, à l'examinateur lors du contrôle, a raconté la "Gazzetta dello sport".

"Non, je dois rester près de toi comme le stipule le règlement", a répondu le contrôleur. Cette demande a éveillé ses soupçons, il a découvert la fraude et séquestré l'objet du délit pour enquête.

Licciardi court le 5000 m en 13'59 et le 3000 m steeple en 8'42. Il risque deux ans de suspension.