WTA de Wuhan: Bacsinszky éliminée en quart de finale

La Suissesse a été battue en trois sets par Caroline Wozniacki en quarts de finale du tournoi WTA de Wuhan, en Chine.

25 sept. 2014, 17:20
Timea Bacsinsky récolte deux titres à Mont-de-Marsan. Sur cette photo, on la voit en action à Dubaï en février 2011.

Timea Bacsinszky (WTA 61) ne jouera pas les demi-finales du tournoi de Wuhan. La Vaudoise s'est inclinée 4-6 6-2 6-3 en 2h08' face à Caroline Wozniacki (WTA 7) en quart de finale du tournoi chinois.

Cette rencontre, la dixième en onze jours, fut celle de trop pour Timea Bacsinszky. Il ne lui a pourtant pas manqué grand-chose pour fêter un deuxième succès d'affilée face à une membre du top 10, après celui remporté la veille face à Maria Sharapova (WTA 4).

Timea Bacsinszky livrait ainsi un premier set parfait jeudi, mais cédait ensuite sur le plan physique devant la finaliste de l'US Open Caroline Wozniacki. Elle terminait la partie avec 35 coups gagnants pour 42 fautes directes, alors que son ratio était positif à l'issue du set initial (17-15).

La Vaudoise, qui n'inscrivait que 15 points sur les jeux de service de son adversaire dans les deux derniers sets, résistait jusqu'à 3-4 dans la dernière manche. Elle offrait alors le break décisif à la Danoise après avoir notamment manqué une volée liftée de coup droit qui semblait aisée à négocier. Elle avait lâché prise plus rapidement dans le deuxième set, concédant les quatre derniers jeux dont deux sans avoir remporté le moindre point sur son service.

Cette défaite ne saurait ternir le remarquable bilan que peut tirer Timea Bacsinszky. Demi-finaliste la semaine dernière à Canton dans un tournoi nettement moins relevé, elle a fait mieux que confirmer à Wuhan. Victorieuse de ses deux matches de qualification au lendemain de son élimination subie à Canton, la Vaudoise a parfaitement enchaîné avec notamment un succès fêté aux dépens du no 14 mondial Ekaterina Makarova au 2e tour.

Timea Bacsinszky avait expliqué avant l'US Open que son objectif prioritaire était d'améliorer le meilleur classement de sa carrière, obtenu en juin 2010 (37e). Ses exploits chinois lui permettront de figurer lundi prochain parmi les cinquante meilleures joueuses de la planète (vraisemblablement au 46e rang). Et elle pourrait bien poursuivre sa progression en octobre à l'occasion de ses deux derniers tournois de l'année, à Linz et au Luxembourg.