Réservé aux abonnés

"Wiggins ne vient pas de nulle part"

Christian Prudhomme, directeur de la Grande Boucle, se réjouit de la première victoire d'un Britannique dans "son" épreuve.

21 juil. 2012, 00:01
data_art_968423.jpg

Christian Prudhomme (51 ans), directeur du Tour de France depuis 2005, seul aux commandes depuis 2007, connaît bien les rouages de son épreuve. Cet ancien journaliste tire un premier bilan satisfaisant de l'édition 2012 en défendant Bradley Wiggins et le Team Sky. Interview avant le chrono d'aujourd'hui et l'arrivée sur les Champs-Elysées demain.

Christian Prudhomme êtes-vous satisfait du déroulement de ce Tour de France?

Oui, et plusieurs choses me frappent. En premier lieu, la première victoire d'un Britan nique et ce n'est pas rien. On constate depuis plusieurs années "l'anglophonisation"...