Wawrinka: les messages pleuvent sur Twitter

En se qualifiant jeudi pour sa première demi-finale de Grand Chelem à l'US Open, le Vaudois Stanislas Wawrinka a déclenché une pluie de messages de félicitations sur Twitter.

06 sept. 2013, 10:21
2013-09-06_1026

Les messages de félicitations n'ont pas tardé à pleuvoir sur Twitter après la qualification de Stanislas Wawrinka pour sa première demi-finale de Grand Chelem à l'US Open. Voici les plus marquants, dans l'ordre chronologique.

Benoît Paire: "Le seul tweet que je peux mettre ce soir c'est MONSIEUR @stanwawrinka!! #bravo", s'est extasié le Français, meilleur ami de Stanislas Wawrinka sur le circuit.

Yves Allegro: "Je peux aller dormir en paix. MERCI MERCI MERCI !! #les larmes aux yeux", s'est exclamé le Valaisan, qui a disputé de nombreux doubles en Coupe Davis aux côtés du Vaudois.

Fabian Cancellara: "Bonne travaille jeune homme...", a déclaré le Bernois dans un français approximatif. "Félicitations pour cette victoire à l'US Open contre Andy Murray", a poursuivi en anglais le champion olympique 2008 du contre-la-montre.

Johan Djourou: "YEEEESSSSSSSSSSSS!!!!!!!", a lâché simplement l'international suisse de football, qui n'a pas été sélectionné pour le match décisif que l'équipe nationale disputait vendredi face à l'Islande.

Kim Clijsters: "Yeah !!!! Bien joué Stan ! Félicitations pour cette première demi-finale. Continue comme ça", a écrit - en anglais - l'ancienne joueuse belge, sacrée à trois reprises à New York.

Dario Cologna: "Bravo, grande classe", a lâché, en français s'il-vous plaît, le triple vainqueur du classement général de la Coupe du monde de fond.

Dominik Meichtry: "J'aimerais être en Suisse en ce moment précis pour ressentir l'excitation et l'énergie que Stan a créées grâce à sa victoire", a dit, en anglais, le 6e du 200 m nage libre des JO de Pékin 2008, qui a de nombreux contacts avec le Vaudois via les réseaux sociaux.

Judy Murray: "WOWrinka. Je ne suis pas heureuse de ce que tu as fait. Mais je suis heureuse pour toi", a déclaré la mère de la dernière victime en date de Stanislas Wawrinka, Andy Murray.

Roger Federer, qui n'est pas un grand adepte de ce réseau social, a quant à lui préféré envoyer un sms à Stanislas Wawrinka. Celui-ci n'a cependant pas souhaité en divulguer le contenu. Le Vaudois a par ailleurs tenu à remercier dès la fin de la soirée les nombreuses personnes l'ayant félicité via Twitter.