Wawrinka au repos forcé après une forte fièvre

La dernière semaine de préparation de Stan Wawrinka pour Wimbledon a été perturbée. Victime d'une poussée de fièvre lundi après-midi à l'entraînement, le no 3 mondial est au repos forcé.
18 juin 2014, 15:35
Le Suisse Stanislas Wawrinka.

"Il prend des médicaments, mais pas des antibiotiques. Il doit se reposer et dormir beaucoup. L'entraînement prévu mercredi est annulé", a précisé au téléphone Fabienne Benoit, porte-parole du Vaudois Stanislas Wawrinka mercredi. "Il avait toujours de la fièvre mardi, mais cela va déjà un peu mieux".

Contactée par Sportinformation, Fabienne Benoit a tenu à réfuter avec véhémence les propos alarmistes tenus par Blick. "Il n'a pas été hospitalisé. Les médecins sont venus le voir dans la maison qu'il loue à Londres pour lui faire subir quelques examens. Il s'y trouve toujours", a-t-elle poursuivi.

"Je suis heureux de me sentir un peu mieux aujourd'hui (réd: mercredi). J'espère être prêt à temps pour Wimbledon", a lâché Stan Wawrinka peu avant 15h mercredi sur son son compte Twitter. "C'est très dur de vivre cela juste avant un Grand Chelem", avait-il expliqué à Blick. Le champion d'Australie a été contraint à renoncer à une exhibition prévue mardi soir dans la gare centrale de Zurich, et les rumeurs se sont ensuite succédé.

Ce n'est pas la première fois que le no 1 helvétique voit sa préparation pour un tournoi majeur perturbée dans sa dernière ligne droite. Sa participation à l'édition 2013 de Roland-Garros avait ainsi été incertaine jusqu'au bout en raison d'une blessure à la cuisse droite. Cela ne l'avait pas empêché de se hisser en quarts de finale du tournoi parisien.