Wawrinka affrontera Nadal en finale ce dimanche

Stanislas Wawrinka disputera à Madrid sa 2e finale en Masters 1000. Le Vaudois a sorti le Tchèque Tomas Berdych, défiera dimanche l'Espagnol Rafael Nadal et sera de retour lundi dans le top 10.

12 mai 2013, 08:00
Stanislas Wawrinka jubile: il a battu Berdych et rejoint Rafael Nadal en finale.

Magnifique Stanislas Wawrinka qui, malgré une lutte acharnée contre Tsonga qui s'est terminée après une heure du matin, a su trouver les ressources pour retourner une situation plus que compromise face au no 6 mondial. La tête de série no 15, qui a dû sauver deux balles de 2-5 dans le troisième set, s'est imposée 6-3 4-6 6-4 en 1h55 de jeu.

Wawrinka a démarré pied au plancher, ravissant d'emblée le service de Berdych pour faire la course en tête durant toute la première manche. Habité d'une confiance semble-t-il inébranlable, le Vaudois a su se relever après un set et demi difficile où il a subi les grands coups de boutoir du Tchèque.

Terminant en trombe alors que tout semblait indiquer qu'il allait perdre (il a remporté 17 des 22 derniers points de la rencontre), le futur no 10 mondial a cueilli avec panache son 22e succès en carrière face à un joueur du top 10.

Une belle façon de prendre sa revanche sur un Berdych qui l'avait battu en février dans le simple décisif du 1er tour de Coupe Davis à Genève. Le Tchèque demeurera ainsi une semaine de plus le seul membre du top 10 avec Roger Federer à ne pas encore avoir soulevé de trophée en 2013.

Dimanche, à 16h00, Wawrinka partira tout sauf favori. En fait, rien ne plaide en sa faveur. Ni son bilan face à Rafael Nadal (0-8), ni les statistiques de l'Espagnol sur terre battue (253 victoires et 11 défaites depuis 2005).

Mais le récent lauréat du tournoi d'Oeiras (Por) jouera sans aucun doute sans complexe, à l'image de ses prestations des dernières semaines. Pourquoi Stanislas Wawrinka ne serait-il pas le quatrième joueur de l'histoire seulement à dompter le taureau de Manacor sur terre battue? Pourquoi ne triompherait-il pas dans un Masters 1000, cinq ans après sa première finale perdue contre Djokovic à Rome?