Réservé aux abonnés

Un tournoi qui met les têtes à l’envers

En l’espace de trois jours, Novak Djokovic (No 2) et Andy Murray (No 1) ont été sortis.

22 janv. 2017, 23:33
/ Màj. le 23 janv. 2017 à 00:01
epa05740565 Andy Murray of Britain reacts against Mischa Zverev of Germany during round four of the Men's Singles at the Australian Open Grand Slam tennis tournament in Melbourne, Victoria, Australia, 22 January 2017.  EPA/DEAN LEWINS AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT AUSTRALIA TENNIS AUSTRALIAN OPEN GRAND SLAM

L’Open d’Australie, ce grand rendez-vous des antipodes, a plus que jamais la tête de série à l’envers. En l’espace de trois jours, le tournoi a perdu Novak Djokovic et Andy Murray, son No 2 et son No 1, les deux meilleures raquettes d’une planète tennis soudain désarçonnée de son orbite habituelle. Ces surprises-là, même le téléscope Hubble ne les avait pas vu venir. Il n’avait pas décelé non plus, d’ailleurs, la glissade impromptue de la tenante du titre Angelique...