Tournoi de Pékin: Timea Bacsinszky éliminée au 2ème tour

La Suissesse Timea Bacsinszky a été éliminée au 2ème tour du tournoi de Pékin par l'Australienne Daria Gavrilova, sur un score de 4-6 6-0 6-4.
05 oct. 2016, 09:22
Dans la capitale chinoise, la Vaudoise a subi la loi de l'Australienne Daria Gavrilova.

Timea Bacsinszky (WTA 15) ne va pas franchement mieux. La Vaudoise s'est inclinée 4-6 6-0 6-4 pour la deuxième fois en autant de duels contre l'Australienne Daria Gavrilova (WTA 49), au 2e tour du tournoi de Pékin.

Dix jours après son abandon (infection virale) contre l'Américaine Louisa Chirico au 1er tour à Wuhan, en Chine également, Bacsinszky a explosé en vol dans la capitale, malgré le gain du premier set. La joueuse de Belmont affiche notamment des statistiques ahurissantes sur son engagement, ayant plus souvent concédé que remporter celui-ci (elle a été breakée sept fois en treize jeux de service) ! Le plus curieux dans cette affaire est que la médaillée d'argent du double olympique a passé 76% de premières balles - un bon score -, avec un pic à 93% dans la deuxième manche. Durant laquelle elle n'a pas gagné le moindre jeu...

Reste que, depuis début juin, l'argent de Rio est bien esseulé dans la colonne des satisfactions de Bacsinszky, qui n'a pas pu confirmer les trois bons mois qu'elle avait connus au printemps (quart de finale à Roland-Garros et Rome, demi-finale à Miami, titre à Rabat).

Après son top 8 à Paris se sont enchaînées les déconvenues, avec notamment quatre éliminations dès son entrée en lice (dont en simple aux JO) et des défaites au 3e tour à Wimbledon et au 2e tour à l'US Open. Pas sûr que la demi-finale de Gstaad mi-juillet suffise à contrebalancer ce bilan. Une fois passée l'embellie de l'Oberland bernois, Timea Bacsinszky n'a gagné que... trois matches en simple, dont aucun contre des adversaires du top... 60 mondial.

Alors c'est désormais une évidence: elle ne prendra pas une des trois dernières places disponibles pour le Masters de Singapour (ses chances étaient déjà bien maigres avant cette défaite). Finaliste à Pékin il y a un an, la Vaudoise va perdre des plumes mais devrait quand même pouvoir demeurer dans le top 20 à la fin de l'année, n'ayant plus de point à défendre ses prochaines semaines.