Tennis – Roland-Garros: «J’ai su rester calme» se félicite Belinda Bencic

Belinda Bencic se félicite du calme qu’elle a su garder et qui lui a permis de remporter pour la première fois de sa carrière les 16es de finale à Roland-Garros. C’est sa 11e victoire sur terre battue de l’année.

30 mai 2019, 19:31
Belinda Bencic affrontera vendredi l'ex-petite amie de Wawrinka.

Belinda Bencic (no 15) figure pour la première fois de sa carrière en 16es de finale à Roland-Garros. Elle s’est imposée 4-6 6-4 6-4 face à Laura Siegemund (WTA 95) dans un match qui avait été interrompu à 4-4 au troisième set la veille en raison de l’obscurité.

La St-Galloise a démontré toute sa force de caractère jeudi dès 13h58, elle qui avait perdu les trois derniers jeux disputés avant l’interruption. Elle n’a ainsi eu besoin que de 7 minutes pour passer l’épaule, remportant huit des dix points disputés jeudi.

«J’ai su rester calme»

«J’ai su rester calme», s’est félicitée Belinda Bencic, qui a perdu beaucoup d’influx avant de revenir sur le Court Philippe Chatrier. La «faute» à Alexander Bublik, battu en quatre sets par Dominic Thiem après avoir manqué deux balles de deux manches partout.

«Le double que j’ai disputé plus tard (réd: et gagné au côté de Viktoria Kuzmova) ne va en revanche rien changer. Il a simplement remplacé une séance d’entraînement», a assuré la St-Galloise, qui sera à nouveau sur le front vendredi.

Belinda Bencic se mesurera à l’ex-petite amie de Stan Wawrinka, la Croate Donna Vekic (no 23), aux alentours de 16h30 sur le court no 1. «On se connaît depuis qu’on était juniors. Et c’est avec elle que j’ai effectué mon premier entraînement ici», a-t-elle souligné, consciente qu’elle devra jouer un tennis agressif pour s’imposer.

Un coup à jouer

Cette saison sur terre battue peut par ailleurs déjà être considérée comme une réussite pour Belinda Bencic, qui a atteint le dernier carré à Madrid. Elle a fêté jeudi sa 11e victoire de l’année sur cette surface, elle qui n’en comptait que 9 au total avant cette saison.

Et elle a un joli coup à jouer à la Porte d’Auteuil: son adversaire désignée des 8es de finale, la championne de Madrid Kiki Bertens (no 4), a été contrainte à l’abandon au 2e tour…