Tennis: Roger Federer fait une pause jusqu'à Roland Garros pour mieux revenir et reconquérir la place de numéro 1

Après sa victoire au Masters 1000 de Miami, Roger Federer va se retirer des courts pendant plusieurs semaines. Le Bâlois veut recharger ses batteries jusqu'à Roland Garros avant d'entamer une folle reconquête de la place de numéro 1 mondial.

03 avr. 2017, 14:07
Roger Federer donne rendez-vous à ses fans à Roland Garros.

Son compteur ne s'affolera plus au cours des semaines à venir. Roger Federer a glané 4045 points dans son irréel début de saison 2017 et est remonté au 4e rang du classement technique. Mais il vise plus loin qu'une quinzaine de Roland-Garros qui devrait constituer son prochain rendez-vous en compétition. Cette place de no 1 mondial qu'il a déjà occupée pendant 302 semaines au total, il partira à sa quête durant la deuxième partie de la saison.

"Je préfère prendre un peu de recul et revenir avec le plein d'énergie et un bonheur intact", a lâché le Bâlois dimanche après son sacre de Miami, qui lui a permis de devenir le premier joueur à atteindre la barre des 50 "grands" titres en carrière (18 en Grand Chelem, 26 en Masters 1000, 6 dans un Masters). Il sait parfaitement que la clé de ses futures succès est cette fraîcheur mentale et physique, qui était immense à l'heure de revenir sur les courts en Australie après ses six mois de pause forcée.

Avec la confiance qui l'anime, Roger Federer est capable de frapper un nouveau grand coup sur la terre battue de Roland-Garros, même avec une préparation spécifique limitée. Mais ses réservoirs sont pour l'heure vides. "J'ai besoin de me relaxer. C'est plus de la prévention qu'autre chose", a-t-il assuré dimanche, avant de préciser son programme des semaines à venir: "Je me réjouis de pouvoir travailler en salle de gym tout ce que je n'ai pas pu faire physiquement au cours des derniers mois. Je vais continuer pour l'instant à jouer sur dur, et passerai à la terre battue deux semaines avant Roland-Garros".

Roger Federer a donc déjà les yeux rivés sur la deuxième moitié de la saison, qui lui a si souvent souri par le passé (7 titres à Wimbledon, 5 à l'US Open, 6 dans un Masters). "Wimbledon doit être mon grand objectif, en tout cas dans un futur proche", a glissé le Bâlois, qui avait mis un terme à sa saison 2016 après avoir atteint les demi-finales à Londres. "Les tournois américains sur dur en seront également un. Mais la saison sur herbe sera particulièrement importante, avec également Stuttgart et Halle. La deuxième partie de saison est ma priorité, et c'est aussi pour cela que je m'accorde cette pause."

Nadal en principal rival

S'il respecte son plan initial et renonce à tous les tournois de préparation à Roland-Garros, Roger Federer abordera la quinzaine parisienne avec 5035 points au classement technique de l'ATP (5305 ce lundi). Ses rivaux ont forcément beaucoup plus à perdre d'ici-là: no 1 mondial avec 11'960 points ce lundi, Andy Murray doit en défendre 3160 jusqu'au terme de Roland-Garros. Et le Britannique ne sera alors pas au bout de ses peines, lui qui avait glané pas moins de 7960 points l'an dernier après Roland-Garros! Il est en outre toujours blessé à un coude...

Auteur d'un début de saison 2017 plus mitigé encore que celui de l'Ecossais, son dauphin Novak Djokovic n'affiche déjà plus que 7915 points au classement technique. Et le Serbe, qui a lui aussi souffert d'un coude ces dernières semaines, sera également sous pression durant la saison sur terre battue: sacré pour la première fois à Roland-Garros l'an dernier, il remet en jeu 3610 points jusqu'au dénouement du tournoi parisien. Il aura certes beaucoup à gagner durant la deuxième moitié de saison. Mais sera-t-il à nouveau capable de renverser des montagnes? Rien n'est moins sûr.

Le principal rival de Roger Federer dans cette course à la place de no 1 mondial qui s'annonce haletante pourrait bien être son éternel rival Rafael Nadal (5e du classement technique avec 4735 points). Battu par le Bâlois en finale à Melbourne et à Miami cette année, le nonuple champion de Roland-Garros avait dû déclarer forfait avant son 3e tour l'an dernier à la Porte d'Auteuil en raison d'une blessure au poignet gauche. Il n'a "que" 2130 points à défendre durant cette saison sur terre battue, et aura lui aussi beaucoup à gagner durant la deuxième moitié de l'année. Mais son corps tiendra-t-il le choc?