Tennis: Roger Federer a fait quelques essais

Il est 19 heures et des brins d’herbe, l’heure du rendez-vous web. Voici ce qu’il fallait retenir de cette quatrième journée à Wimbledon, qui est encore loin d’être terminée…
04 juil. 2019, 18:51
Roger Federer n'a pas été particulièrement convaincant mais il est passé en trois sets.

De notre envoyé spécial, Pierre Salinas

Le Suisse du jour.

Roger Federer n’a pas été spécialement bon, mais Roger Federer a assuré l’essentiel pour se hisser au 3e tour. Le No 3 mondial et octuple vainqueur de Wimbledon a battu le jeune Anglais Jay Clarke (ATP 169), qui est entré dans le tableau à la faveur d’une «wild card», en trois sets (6-1 7-6 6-2). Le Bâlois a semblé profiter d’un match qu’il ne pouvait décemment pas perdre pour faire quelques essais, en retour de revers notamment. Ceux-ci n’ont pas toujours été concluants, d’où un certain agacement. Samedi, Roger Federer affrontera le Français Lucas Pouille (ATP 28), tombeur de son compatriote et meilleur ami Grégoire Barrere (ATP 117).

Roger Federer a assuré l’essentiel pour se hisser au troisième tour. © AP

 

La sensation du jour.

Wimbledon a perdu sa reine, celle de l’an dernier pour le moins. Tenante du titre et finaliste à Eastbourne dimanche, Angélique Kerber (WTA 5) quitte Londres après deux tours déjà. L’Allemande s’est inclinée 2-6 6-2 6-1 devant la «lucky loser» américaine Lauren Davis (WTA 95), qui n’est plus une jeunette (25 ans) mais dont les états de service sur le gazon anglais étaient quasi-nuls.

Angelique Kerber, tenante du titre, a quitté Londres. © AP

 

L’amende du jour.

Amendé pour non-combativité: à l’image de son compatriote Nick Kyrgios, Bernard Tomic (ATP ) n’est plus à une frasque près. Deux jours après avoir «balancé» en moins d’une heure son match contre Jo-Wilfried Tsonga, qui n’en revenait pas, l’Australien a reçu sa sentence: une «prune» de 45000 livres (56 000 francs), soit l’équivalent du prize-money qu’il aurait dû recevoir pour son premier tour. «Selon l’opinion du juge-arbitre, la performance de Bernard Tomic n’était pas à la hauteur des standards professionnels attendus», a argumenté le tournoi dans un communiqué. Tout est dit.

A lire aussi : Tennis – Wimbledon: Federer rassure et se qualifie pour les 16es de finale