Tennis: pas de retour gagnant pour Stan Wawrinka battu au premier tour à Rome

Stan Wawrinka n'a pas signé un retour gagnant sur le Circuit. Le Vaudois s'est incliné 6-4 6-4 devant l'Américain Steve Johnson au premier tour du Masters 1000 de Rome.

13 mai 2018, 16:21
DATA_ART_11865830

Stan Wawrinka n'a pas été en mesure de signer un retour gagnant. 80 jours après son dernier match, le Vaudois s'est incliné 6-4 6-4 devant Steve Johnson (WTA 55) au Masters 1000 de Rome.

Deux breaks ont suffi à l'Américain pour s'imposer pour la première fois en trois rencontres devant Stan Wawrinka. Il a signé le premier à 4-4 sur une accélération en coup droit qui a poussé Stan Wawrinka à la faute. Après avoir sauvé une balle de 2-0 et une balle de 4-2, Johnson pouvait à nouveau ravir le service adverse à 3-3 au second set sur un jeu qui aura vu Stan Wawrinka commettre deux fautes en longueur et une erreur en volée de revers sur la balle de break.

Cette défaite concédée en 1h22'' doit, toutefois, être qualifiée d'honorable. Avec un brin de réussite Stan Wawrinka aurait, en effet, pu réussir le premier le break dans les deux sets. Seulement, il aura aussi constaté, comme sans doute son coach Magnus Norman qui était au bord du court, qu'il a connu un fléchissement certain après l'heure de jeu. Mais pour un homme qui n'avait plus disputé la moindre rencontre depuis son abandon le 22 février à Marseille contre le Biélorusse Ilya Ivashka, ce manque d'autonomie n'a rien de surprenant.

Comme il n'y a rien de surprenant de le voir quitter un tournoi dont il fut finaliste il y a dix ans déjà face à Steve Johnson. L'Américain ne reste-t-il pas sur la défense victorieuse de son titre le mois dernier sur la terre battue verte de Houston? Il était vraiment un sacré "client" dans ce premier tour pour un Stan Wawrinka en phase de reprise.

Cette élimination au premier dès le dimanche va sans doute amener Stan Wawrinka à réfléchir sur l'opportunité de demander une wild card à Genève, où il est le double tenant du titre, ou à Lyon pour jouer encore des matches avant le grand rendez-vous de Roland-Garros. Ne pas le voir arrêter un tel choix serait étonnant.