Tennis - US Open: Nick Kyrgios mis sous enquête après avoir accusé l’ATP d’être corrompue

La frasque de trop pour Nick Kyrgios? Après sa victoire au premier tour de l’US Open, l’Australien a accusé l’ATP d’être corrompue. Une enquête a été ouverte. Sa présence à la Laver Cup en septembre prochain à Genève est remise en question.

28 août 2019, 19:16
Nick Kyrgios affrontera le Français Antoine Hoang au second tour de l'US Open.

Nick Kyrgios est à nouveau dans la tempête. Pour avoir affirmé que l’ATP était corrompue après son succès au premier tour de l’US Open devant l’Américain Steve Johnson, l’Australien fera l’objet d’une enquête de la part des instances.

Il a tenu un tel propos à une question qui lui demandait si l’amende de 113’000 dollars qu’il a écopée au début du mois à Cincinnati l’avait affecté dans sa préparation pour l’US Open. «Non, pas du tout dans la mesure où l’ATP est corrompue, explique-t-il. Cela ne m’a troublé d’aucune manière.»

 

 

Nick Kyrgios risque une suspension qui pourrait compromettre sa présence lors de la prochaine Laver Cup à Genève. Cette exhibition figure, en effet, désormais en bonne place dans le calendrier de l’ATP.