Tennis - Tchéquie: l'agresseur de Kvitova risque jusqu'à 12 ans de prison

L'homme qui a agressé en 2016 au couteau et à son appartement la tenniswoman tchèque Petra Kvitova risque jusqu'à 12 ans de prison ferme. La double championne de Wimbledon avait dû arrêter le sport pour soigner sa main grièvement blessée.

05 oct. 2018, 21:21
Petra Kvitova avait alors été blessée aux cinq doigts de la main gauche, celle avec laquelle elle tient la raquette, ainsi qu'à deux nerfs.

L'agresseur de Petra Kvitova risque jusqu'à 12 ans de prison, a annoncé le parquet de Brno qui l'a inculpé vendredi. La Tchèque, blessée à son domicile par un coup de couteau en 2016, avait été contrainte à cinq mois d'arrêt pour soigner sa main gauche grièvement blessée.

"L'acte d'accusation a été officiellement déposé vendredi contre un homme de 33 ans, en liaison avec l'agression d'une femme à Prostejov, le 20 décembre 2016", a indiqué le porte-parole du parquet, Hynek Olma. L'agresseur risque entre cinq et 12 ans de prison ferme, a-t-il précisé, dans un communiqué.

L'homme avait été arrêté et mis en détention en mai dernier, à la suite d'une dénonciation anonyme. Il avait ensuite été identifié par Petra Kvitova, actuel no 4 mondial, avant l'envol de cette dernière pour Paris afin d'y disputer le tournoi de Roland-Garros.

Kvitova s'était défendue face au cambrioleur dans son domicile de Prostejov. Elle avait alors été blessée aux cinq doigts de la main gauche, celle avec laquelle elle tient la raquette, ainsi qu'à deux nerfs. La gravité de sa blessure avait nécessité une opération de presque quatre heures. La double championne de Wimbledon (2011, 2014) avait laissé entrer chez elle le cambrioleur qui prétendait être un agent d'entretien.