Serena Williams a conquis son 18e titre du Grand Chelem

L'Américaine de 33 ans a remporté l'US Open en battant la Danoise Caroline Wozniacki 6-3 6-3.

08 sept. 2014, 07:10
Serena Williams, reacts after defeating Caroline Wozniacki, of Denmark, during the championship match of the 2014 U.S. Open tennis tournament, Sunday, Sept. 7, 2014, in New York. (AP Photo/Darron Cummings)

Serena Williams (no 1) a réussi là où Roger Federer a échoué dans l'US Open 2014. L'Américaine, qui aura 33 ans le 26 septembre, a conquis son 18e titre du Grand Chelem dimanche à Flushing Meadows en dominant la Danoise Caroline Wozniacki (no 10) 6-3 6-3 en finale.

Ce troisième sacre consécutif à New York lui permet de rejoindre - enfin - ses compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova au deuxième rang du classement des joueuses les plus titrées de l'ère Open (depuis 1968). Sa motivation semble telle depuis son retour après ses graves problèmes de santé de 2011 (elle avait souffert d'une embolie pulmonaire) qu'on peut imaginer qu'elle tentera de battre le record de Steffi Graf (22 trophées majeurs).

Dimanche, Serena Williams s'est montrée impitoyable envers son amie Caroline Wozniacki, à qui elle avait apporté un soutien très fort après que la Danoise avait rompu ses fiançailles avec le golfeur Rory McIlroy ce printemps. "Si je parviens à affronter Venus (réd: sa soeur aînée), c'est que je suis capable d'affronter n'importe qui", avait-elle d'ailleurs prévenu après sa qualification pour cette finale.

Serena Williams ne pouvait pourtant masquer sa nervosité en début de partie. Elle signait le break dès le deuxième jeu pour mener 2-0, mais perdait ses deux jeux de service suivants. La Floridienne conservait enfin à nouveau son engagement pour mener 5-2, avant de dérouler. Elle imposait alors facilement son impressionnante puissance à une Caroline Wozniacki qui ne faisait que subir, armant 29 coups gagnants contre seulement 4 pour la Danoise!

Incapable de franchir le cap des 8es de finale dans les trois premiers tournois majeurs, Serena Williams a donc réagi en championne à New York alors que la pression et la tension étaient à leur paroxysme. Son parcours dans cette ultime levée du Grand Chelem est tout simplement impressionnant: elle n'a pas lâché le moindre set - un exploit qu'elle avait déjà réalisé à quatre reprises en Grand Chelem -, ne concédant jamais plus de trois jeux dans une manche!