Roland-Garros: Nadal passe l'obstacle Thiem

Rafael Nadal a facilement franchi l'obstacle du 2e tour à Roland-Garros. En battant Dominic Thiem, le tombeur de Stanislas Wawrinka.

29 mai 2014, 18:43
epaselect epa04231023 Rafael Nadal of Spain returns to Dominic Thiem of Austria during their second round match for the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 29 May 2014.  EPA/YOAN VALAT

Rafael Nadal n'a laissé aucune chance au prometteur Dominic Thiem (ATP 57) jeudi au 2e tour à Roland-Garros. Le no 1 mondial a dominé l'Autrichien 6-2 6-2 6-3 en 2h05'.

"Je suis très heureux de ma prestation. C'était un match contre un joueur dangereux. Lorsqu'il lâchait ses coups, extrêmement puissants, j'ai bien résisté. Je suis très content de la manière dont j'ai défendu, de la façon dont je l'ai fait bouger", se félicitait d'ailleurs l'Espagnol.

Convaincant tombeur de Stan Wawrinka au 2e tour à Madrid, Dominic Thiem (20 ans) n'a pourtant pas démérité dans cette rencontre. Il a fait étalage de tout son talent, réussissant tout de même 27 coups gagnants. Mais le droitier de Wiener Neustadt n'a jamais pu croire en l'exploit, même s'il a signé le premier break de la troisième manche pour mener 3-1.

Rafael Nadal n'a, comme à son habitude, rien lâché dans cette partie. Impressionnant à la relance avec pas moins de 60 % de points gagnés derrière la première balle de service adverse (!), l'octuple vainqueur du tournoi et quadruple tenant du titre s'adjugeait ainsi les cinq derniers jeux pour redevenir l'unique détenteur du nombre de matches gagnés à Roland-Garros (61, contre 60 pour Roger Federer).

Une route bien dégagée

La route menant aux quarts de finale est d'ores et déjà largement dégagée pour Rafael Nadal: Dominic Thiem était en effet le joueur le mieux classé susceptible de défier le gaucher majorquin avant ce stade de la compétition, où il pourrait bien retrouver David Ferrer (no 5) pour une revanche de la finale 2013. Rafa affrontera tout d'abord l'Argentin Leonardo Mayer (ATP 65) au 3e tour, puis le vainqueur du duel entre l'Américain Jack Sock (ATP 75) et le Serbe Dusan Lajovic (ATP 83) en 8e de finale...

Adversaire désigné de Rafael Nadal en demi-finale, Andy Murray (no 7) ne s'est guère attardé sur le court no 1 jeudi. L'Ecossais a écrasé l'Australien Marinko Matosevic (ATP 66) 6-3 6-1 6-3 en 1h56'. Il n'a concédé qu'un seul jeu de service, dans la troisième manche alors qu'il menait 5-2. Le champion de Wimbledon subira un test d'une tout autre valeur au 3e tour: il se mesurera à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (no 28), titré sur la terre battue de Düsseldorf samedi dernier.

Djokovic au pas de charge

Novak Djokovic (no 2) avait également décroché sans trembler son ticket pour les 16es de finale mercredi. Le Serbe s'est imposé 6-1 6-4 6-2 en 1h32' face au Français Jérémy Chardy (ATP 42), qui n'a toujours pas gagné le moindre set en neuf confrontations... Le finaliste de l'édition 2012 ne courra aucun danger vendredi face à Marin Cilic (no 25) s'il évolue au même niveau.