Masters de tennis: Tokyo, Singapour, Turin et Manchester pourraient chiper le tournoi à Londres

Les cinq dernières villes en compétition pour obtenir l'organisation des Masters de tennis entre dès 2021 sont connues. Tokyo, Singapour, Turin et Manchester tenteront de dérober le tournoi à Londres.
14 déc. 2018, 12:55
Tokyo, Singapour, Turin et Manchester sont les quatre dernières rivales de Londres pour accueillir le Masters de fin de saison entre 2021 et 2025, a annoncé vendredi l'ATP.

Tokyo, Singapour, Turin et Manchester sont les quatre dernières rivales de Londres pour accueillir le Masters de fin de saison entre 2021 et 2025, a annoncé vendredi l'ATP. La décision n'est pas attendue avant mars 2019.

 

 

Le Masters est organisé dans la capitale britannique depuis 2009 et, au moins, jusqu'en 2020. Plus de quarante villes ont exprimé leur intérêt pour organiser le tournoi depuis que le processus de candidature a été lancé en août, précise l'ATP en dévoilant les cinq (trois en Europe et deux en Asie) retenues dans sa short-list.

Depuis sa première édition en 1970, organisée à Tokyo, le Masters a voyagé à travers le monde, s'installant notamment à New York, Francfort, Houston, Shanghai, puis Londres. Les treize ans passés au Madison Square Garden à New York, entre 1977 et 1989, constituent le plus long bail. Avec six sacres, Roger Federer est le joueur le plus titré dans l'histoire de l'épreuve.