Réservé aux abonnés

La magie continue

Impérial face à Milos Raonic, le Bâlois disputera sa neuvième finale londonienne demain. Il y retrouvera Djokovic. Promesses.
05 juil. 2014, 00:01
data_art_2447538.jpg

Wimbledon, mercredi 26 juin 2013. Roger Federer se voit signifier la porte de sortie de Church Road par l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, 116e joueur mondial. Eliminé au 2e tour, le Bâlois fait piètre figure. Autour de lui, le mot déclin est susurré par le Tout-Wimbledon. Les plus pessimistes parlent de l'année de trop. Qui, à ce moment-là, aurait misé le moindre penny sur Roger Federer? Oui, quel être humain rationnel aurait pu croire au retour d'un homme à la trentaine allégrement franchie, d'un champion qui avait déjà tellement gagné, et dont la légende était à jamais gravée dans le marbre?

V...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois