Réservé aux abonnés

La loi du grand frère

A Paris, Roger Federer remporte la "coupe de Suisse de tennis" et domine Stanislas Wawrinka pour la neuvième fois (6-3, 6-2, 7-5).

30 mai 2011, 05:03

"Et à la fin, c'est toujours Roger Federer qui gagne..." C'est la ritournelle habituelle de ce petit choc entre amis. Face à ce qui pourrait bien devenir son pire cauchemar, Stanislas Wawrinka ne sait plus par quel bout prendre les manches. Il n'y arrive pas. Et hier, sur le court central, encore une fois, le Vaudois a été dépassé par les événements dans le duel 100% helvétique des huitièmes de finale de Roland-Garros. Comme il en a pris l'habitude depuis une semaine, Roger Federer a expédié les affai...