Réservé aux abonnés

La douleur de Novak Djokovic

Novak Djokovic n’imitera donc pas Roger Federer. Revenu au jeu avec beaucoup d’appétit après six mois d’inactivité, le Serbe, légèrement diminué, a dû abandonner lundi ses espoirs de titre, dès les huitièmes de finale.

22 janv. 2018, 17:06
Salut, aurevoir. Djokovic a déjà fait ses adieux à l'Open d'Australie.

Andre Agassi et Radek Stepanek, les coaches de Novak Djokovic, se sont vite rongé les ongles. En menant d’entrée 4-0, Hyeong Chung a mis la pression sur leur protégé. L’ex-No 1 mondial, avec beaucoup de ténacité, s’est rebiffé et a refait surface. Tout cela pour craquer dans le «money-time» de chacun des trois sets: 7-6 (7/4) 7-5 7-6 (7/3) en 3h21’ pour l’Asiatique, qui avait été le vainqueur en novembre dernier du premier Masters destiné aux membres de la nouvelle géné...