Réservé aux abonnés

L'élu doit encore patienter

Battu par Nadal, Murray ne disputera pas sa première finale à Londres. Sur le mont qui porte son nom, on n'a même pas eu le temps de vibrer.

03 juil. 2010, 05:02

DE LONDRES

C'est une colline défraîchie qui prend racine au pied du court No 1. Derrière elle, le ciel. Devant, un écran géant, qui suffit à contenter les nombreux spectateurs qui n'ont pas eu la chance ou les moyens de se procurer des billets pour le Central. Prises d'assaut dès l'ouverture des portes, les places y sont pourtant chères, celles autour des tables de pique-nique ou sur les gradins de fortune plus que les autres. Ici, pas de discrimination: les jeunes et les vieux, les pauvres et les riches, les Noirs et les Blancs, porteurs ...