Réservé aux abonnés

«Je vais vite me consoler»

Battu en quart par Del Potro, Roger Federer devra patienter pour écrire un peu plus l’histoire.

07 sept. 2017, 23:09
/ Màj. le 08 sept. 2017 à 00:01
epa06188951 Roger Federer of Switzerland reacts after losing a point against Juan Martin del Potro   of Argentina during their US Open Tennis Championships quarterfinals round match at the USTA National Tennis Center in Flushing Meadows, New York, USA, 06 September 2017. The US Open runs through September 10.  EPA/JOHN G. MABANGLO  EPA-EFE/JOHN G. MABANGLO USA TENNIS US OPEN GRAND SLAM 2017

Mercredi soir à New York: la belle histoire s’est arrêtée peu avant minuit pour Roger Federer. Dans un stade Arthur Ashe aux airs de tango argentin, il était exactement 23 h 49 quand Juan Martin Del Potro lui a infligé sa première défaite en tournoi du grand chelem 2017. Victorieux à Melbourne, en pause à Paris, victorieux à Londres, le maître venait de trouver son maître. Précision dévastatrice au service, puissance exterminatrice en coup droit et, ce qui n’est pas toujours le cas, efficacité castratrice en revers: la Tour de Tandil s’est révélée citadelle imprenable pour ce Roger Federer l...