Geneva Open: Stan Wawrinka qualifié pour les demi-finales

Stan Wawrinka s'est qualifié pour les demi-finales du Geneva Open. Le Vaudois s'est imposé face à l'Américain Sam Querrey 4-6 7-5 6-2.

25 mai 2017, 20:20
Stan Wawrinka jouera sa quatrième demi-finale de l'année vendredi au Geneva Open.

Stan Wawrinka jouera sa quatrième demi-finale de l'année vendredi au Geneva Open. Le tenant du titre s'est imposé 4-6 7-5 6-2 face à Sam Querrey (ATP 26) en quart de finale.

Battu par Kei Nishikori à Brisbane puis par Roger Federer à l'Open d'Australie au stade des demi-finales, Stan Wawrinka n'a disputé jusqu'ici qu'une seule finale cette année, à Indian Wells où il a sorti Pablo Carreño Busta avant d'échouer face à Roger Federer en finale. Sa tâche s'annonce moins délicate vendredi (vers 16h) au Parc des Eaux-Vives: il se mesurera au Russe Andrey Kuznetsov (ATP 85) ou au "lucky loser" allemand Cedrik-Marcel Stebe (ATP 314).

Vainqueur sur abandon du Brésilien Rogerio Dutra Silva (ATP 78) mercredi, Stan Wawrinka a décroché jeudi un succès qui lui fera le plus grand bien. En espérant que la douleur ressentie à la jambe droite ne soit que passagère... Le Vaudois a pourtant mis du temps avant de trouver le bon rythme sous le chaud soleil genevois. Le grand cogneur Sam Querrey (1m98) ne lui en a, il est vrai, pas laissé l'occasion dans un premier temps: impérial sur son service, explosif en coup droit, l'Américain empochait logiquement le set initial.

Déjà dominé à Rome par un grand serveur américain qui ne lui avait donné aucun rythme (John Isner), Stan Wawrinka semblait même au bord de la rupture lorsqu'il concédait son deuxième break de la journée dès le premier jeu du deuxième set. Mais il s'est accroché, et sa réaction fut même immédiate puisqu'il s'emparait à son tour de la mise en jeu adverse dans la foulée.

Le vainqueur de Roland-Garros 2015 parvenait dès lors à embarquer plus régulièrement Sam Querrey dans de plus longs et plus durs échanges. Poussé par le bouillant public - on jouait comme la veille à guichets fermés -, il égalisait à une manche partout en réussissant un nouveau break dans l'ultime jeu du deuxième set. Sur sa lancée, il signait le break d'entrée dans le troisième set pour mener rapidement 3-0. Il parvenait à préserver cet avantage malgré la douleur, et concluait même cette partie en réussissant un quatrième break.