Federer n'a pas tergiversé face à Adrian Mannarino

Roger Federer a écrasé le gaucher français Adrian Mannarino 6-3 6-0 6-2 en 1h21'. Le Bâlois se qualifie ainsi pour les 8es de finale de l'US Open pour la treizième année consécutive. Il affrontera l'Espagnol Tommy Robredo lundi.

01 sept. 2013, 07:59
Roger Federer (no 7) figure pour la treizième année consécutive en 8es de finale de l'US Open. Le Bâlois, qui a écrasé le gaucher français Adrian Mannarino (ATP 49) 6-3 6-0 6-2 en 1h21' samedi au 3e tour.

Roger Federer (no 7) figure pour la treizième année consécutive en 8es de finale de l'US Open. Le Bâlois, qui a écrasé le gaucher français Adrian Mannarino (ATP 49) 6-3 6-0 6-2 en 1h21' samedi au 3e tour, se mesurera à l'Espagnol Tommy Robredo (no 19) lundi.

Le quintuple lauréat de l'épreuve (2004-2008), qui n'a concédé que 21 jeux dans ses trois premiers matches, n'a pas eu à forcer son talent pour fêter son 22e succès en 23 matches joués en "night session" dans le stade Arthur Ashe (record en cours). Très limité côté coup droit, peu efficace sur son service, Adrian Mannarino fut une proie bien trop facile. Le 8e de finaliste de Wimbledon ne réussissait que 8 coups gagnants...

Roger Federer s'est régalé dans ces conditions. Impeccable au filet (19 points inscrits sur 24 montées), il terminait la partie avec 34 coups gagnants pour 20 fautes directes. L'homme aux 17 titres du Grand Chelem ne devait faire face qu'à une seule balle de break - dans le cinquième jeu du match -, qu'il effaçait en poussant Adrian Mannarino à la faute. Il ne perdait au final que 3 points derrière sa première balle de service !

Le Bâlois devrait logiquement être présent au rendez-vous que ne manquera pas de lui fixer Rafael Nadal (no 2), son adversaire désigné en quart de finale. Il s'est imposé à dix reprises en dix duels face à Tommy Robredo (31 ans), ne lâchant que trois sets au total. Il se souvient cependant certainement qu'il avait dû batailler pendant quatre manches lors de leur dernier face-à-face, en 8e de finale de l'Open d'Australie 2011, sur dur.

Tommy Robredo n'abordera toutefois pas cette confrontation dans les meilleures dispositions. Le Catalan a souffert de la cuisse gauche dans son match du 3e tour samedi. Il a bataillé pendant 3h13' pour venir à bout du qualifié Daniel Evans (ATP 179), écartant miraculeusement deux balles d'égalisation à deux sets partout avant de s'imposer en quatre manches (7-6 6-1 4-6 7-5).