Coupe Davis: le stade de foot de Lille se transforme en court de tennis pour la finale France-Suisse

Le stade Pierre Mauroy de Lille accueillera la finale de la Coupe Davis opposant la France et la Suisse, du 21 au 23 novembre prochain. Le problème? C'est d'abord un stade de foot. Mais il peut se transformer - plutôt rapidement - en court de tennis.
07 août 2015, 14:17
Le stade se transforme en quelques heures en arène de tennis, de basket, de handball ou en salle de concert.

Le grand stade Pierre Mauroy de Lille accueillera la finale de la Coupe Davis, du 21 au 23 novembre. La France recevra la Suisse dans une arène qui pourra, en configuration tennis, accueillir jusqu'à 27'000 spectateurs, contre moins de 15'000 pour Roland-Garros par exemple.

Mais pour y arriver, le stade, équipé d'un toit amovible, doit subir une grosse transformation, puisqu'il s'agit, à la base, d'un stade footballe de plus de 50'000 places assises, la "maison" du LOSC, le club de la ville qui milite en Ligue 1. Il sera également mis à contribution lors du prochain Euro 2016 ou lors des championnats du monde de handball en 2017.

Mais tout a été prévu depuis la construction de l'arène ultra-moderne, en 2012. Pour rentabiliser l'investissement considérable - 390 millions de francs - il fallait penser à y organiser d'autres événements, des concerts, notamment.

Une fosse a ainsi été aménagée sous la pelouse qui peut être entièrement soulevée et rétractée par un système de vérins. Un mécanisme impressionnant:

Le seul, petit souci pour les organisateurs et le public: selon Le Figaro, le stade n'est pas encore chauffé. Et à fin novembre, dans le nord de la France, les températures sont plutôt fraîches...

Mais, selon le site Zoomsurlille, un chauffage provisoire sera installé, portant la température de l'arène au niveau du terrain à 23°C, un peu chaud pour jouer au tennis. 

Un chantier titanesque: