Réservé aux abonnés

Ce n'e st do nc pas en core joué...

Un à un, tout reste à faire pour la Suisse et le Kazakhstan. Wawrinka battu.
05 avr. 2014, 00:01
data_art_2246973.jpg

COUPE DAVIS

TENNIS

"Le week-end est encore long..." Stanislas Wawrinka cherchait à relativiser les conséquences, éventuelles, de sa défaite initiale. Mais le sourire, timide, qu'il tentait d'afficher après sa défaite face à Andrey Golubev était évidemment de circonstance. Le Vaudois en a probablement plus gros sur la patate qu'il ne veut bien l'avouer. "Ce qui compte, c'est de remporter cette rencontre. Ce n'est pas de gagner mon match à tout prix. Croyez-moi, je n'aurai aucune peine, dans une heure, à tourner la page, à digérer cette défaite et à me concentrer sur le double. J'aurai le temp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois