Bacsinszky n'inscrit que 4 jeux face à Caroline Garcia

Le parcours de la Vaudoise Timea Bacsinszky à New Haven (USA) a pris fin dès le premier tour.
08 sept. 2015, 17:01
Timea Bacsinszky s'est inclinée devant la Française Carolina Garcia.

Timea Bacsinszky (WTA 14) marque le pas après sa somptueuse première partie de saison. La Vaudoise a subi lundi sa troisième défaite d'affilée dans un 1er tour. Elle s'est lourdement inclinée (6-3 6-1 en 55') devant Carolina Garcia (WTA 36) à New Haven (USA), et abordera donc l'US Open sans avoir fêté le moindre succès lors de la tournée de préparation.

Victorieuse de 36 des 44 matchs qu'elle a joués jusqu'à la fin de la saison sur gazon, la demi-finaliste de Roland-Garros avait déjà été battue dès son entrée en lice à Toronto puis à Cincinnati. Sa dernière victoire remonte au 6 juillet, date de son 8e de finale de Wimbledon remporté face à Monica Niculescu. Depuis, elle a enchaîné quatre défaites.

Timea Bacsinszky a certes à chaque fois subi la loi d'une membre du top 50 de la WTA. N'empêche qu'elle n'avait pas connu une telle série négative depuis son grand retour sur le Circuit au printemps 2013. La dernière fois qu'elle avait été sortie trois fois consécutivement dans un 1er tour, c'était entre la fin d'année 2010 et le début de saison 2011...

La Vaudoise avait pourtant battu Caroline Garcia lors de leurs deux premiers affrontements, en février dernier en l'espace d'une semaine, en finale à Acapulco puis à Monterrey. Signe d'un certain manque de confiance, elle a cruellement manqué d'efficacité sur les points importants lundi dans le Connecticut, où elle était tête de série n° 6.

Timea Bacsinszky n'a ainsi converti qu'une seule des cinq balles de break qu'elle s'est procurées - pour revenir à 2-5 dans le premier set -, alors que Carolina Garcia affiche un taux de réussite de 83% dans ce domaine (5/6). Elle a même totalement lâché prise dans un deuxième set où elle a commis pas moins de six doubles fautes et où elle n'a inscrit que trois points à la relance. La guerrière de Belmont a une semaine devant elle pour refaire ses gammes à l'entraînement en compagnie de son coach Dimitri Zavialoff et retrouver une certaine sérénité.