Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Aux bons moments

Trois sets en 1 h 59, Roger Federer (No 1) dans sa routine. Le Tchèque Tomas Berdych (No 13) n'a pas fait le poids, c'est l'info qui jaillit du score, 6-4 7-6 (9/7) 6-3. Le numéro un mondial affrontera James Blake en quart. Ana Ivanovic, aussi, a su gérer les moments importants.

22 janv. 2008, 05:02

DE MELBOURNE

«Ana a gagné tous les points importants, et moi, je n'ai transformé aucune de mes deux balles de set en deuxième manche.» Caroline Wozniacki s'en veut. Longtemps, la Danoise de 17 ans (WTA 67) a tracassé Ana Ivanovic (No 4). Un exploit en soi. Au deuxième set, elle a mené. Puis cédé. Puis, résignée, elle a regardé Ana, reine de Serbie, lever les bras au ciel, victorieuse 6-1 7-6 (7/2). «J'ai très bien géré la fin du match», confie Ana. «Je suis restée calme aux moments décisifs, cela a fait la différence.»

C'est la marque des grands, le fossé entre les champions et ceux qui les coursent. Ce sentiment, amer, Tomas Berdych l'avait en quittant la Rod Laver Arena. Hier, le Tchèque était bien mieux que Federer. Lui aussi, c'est en deuxième manche qu'il a sombré. Funestes souvenirs que ces deux balles de sets gâchées. «Des petites choses,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias