Réservé aux abonnés

Svindal qui rit, les Didier qui pleurent

Aksel Lund Svindal a fait le malheur des deux Didier lors du super-G des finales de la Coupe du monde à Åre.

12 mars 2009, 11:35

Aksel Lund Svindal a fait le malheur des deux Didier lors du super-G des finales de la Coupe du monde à Åre (Su). Deuxième derrière l’Italien Werner Heel, le Norvégien a raflé le globe de la spécialité que convoitait Défago (8e) et définitivement distancé Cuche (15e) au classement général.

En cinq jours, Défago aura tout perdu. Le titre samedi en descente à Kvitfjell (No), puis celui du super-G jeudi à Are. Pour Svindal, c’est l’inverse. Comme lors des finales de Len...