Ski-Valais entame sa restructuration

Ski-Valais va prochainement entamer sa restructuration. Un trou de 150'000 francs dans son budget et des athlètes en mal d'investissement ont conduit l'association cantonale des sports de neige à revoir son organisation. La priorité sera mise sur le développement du sport d'élite auprès de la relève.

22 févr. 2016, 19:55
/ Màj. le 23 févr. 2016 à 06:30
La restructuration de Ski-Valais est nécessaire pour que de nouveaux talents comme Ramon Zenhaüsern puissent éclore.

Il y a un mois, Ski-Valais annonçait devoir se restructurer. D’un point de vue financier, les responsables tiraient déjà la sonnette d’alarme depuis près d’une année. Leur objectif: trouver un moyen d’effacer leur déficit de 150'000 francs. Et dans une période économique qui n’incite pas à l’investissement, il est difficile de trouver des sociétés ou des particuliers prêts à s’engager. Les dirigeants de Ski-Valais déplorent d’ailleurs ce manque d’engagement de la part des entreprises cantonales.

Aux soucis financiers, s’est ajouté un affaiblissement de l’investissement des jeunes athlètes pour leur sport.La politique du «ski pour tous» prônée par Ski-Valais a alors provoqué un déclin de la motivation des athlètes qui se sont reposés en quelque sorte sur leurs lauriers. Pour Alain Kronig, directeur de Ski-Valais, être dans les cadres cantonaux n’était plus un but en soi. «Certains jeunes sont tombés dans une zone de confort. Ils choisissent lorsqu’ils se rendent aux entraînements et ils n’essaient plus de chercher leurs limites. Et cela à perturber tous les skieurs qui voulaient véritablement progresser.»

Retrouvez notre dossier complet dans nos éditions numérique et papier du mardi 23 février 2016.