Ski de fond: les ambitions de Candide Pralong

Dans moins d'une dizaine de jours, le fondeur du val Ferret Candide Pralong lance sa saison sur la World Loppet Cup, la Coupe du monde longue distance. Il tentera de confirmer son troisième rang glané l'hiver dernier.

04 janv. 2017, 18:44
Candide Pralong figure parmi les favoris à la victoire finale sur la World Loppet Cup.

Candide Pralong (26 ans) a farté les skis. Il est prêt à tenir de la distance. Les sprints? Très peu pour le fondeur du val Ferret qui s’est épris depuis plus d’une année des courses d’endurance. 42 kilomètres d’effort, c’est la norme minimale sur la World Loppet Cup, la Coupe du monde longue distance, lorsque plusieurs épreuves dépassent parfois allègrement les cinquante bornes.

Les marathons sur neige n’effrayent aucunement le Valaisan qui figure même parmi les plus sérieux outsiders de la nouvelle saison qui démarre la semaine prochaine avec la Foulée Blanche du côté d’Autrans en France. Troisième du classement général l’hiver dernier pour sa toute première expérience sur le circuit, Candide Pralong lorgne une nouvelle fois haut. «Je souhaiterais retrouver le podium et au moins remporter une course», lance en préambule le fondeur bas-valaisan qui performe sur une compétition qui n’est nullement dénuée de toute concurrence. Bien au contraire, puisque celle-ci comprend une forte densité d’athlètes français et norvégiens établis sur la Coupe du monde.

Retrouvez le sujet complet dans nos éditions papier et numérique du jeudi 5 janvier 2017.