Ski alpin: Wendy Holdener 3e du géant de Courchevel, son tout premier podium dans la discipline!

La Schwytzoise a remporté ce mardi à Courchevel son premier podium de sa carrière en géant en réalisant le troisième chrono. C'est l'Italienne Federica Brignone qui a remporté la course.

17 déc. 2019, 14:22
Wendy Holdener exulte dans l'aire d'arrivée.

Wendy Holdener a trouvé le meilleur moyen d'effacer sa grande déception du slalom parallèle de St-Moritz. La Schwytzoise s'est offert son tout premier podium dans un géant de Coupe du monde, terminant troisième d'une course remportée par l'Italienne Federica Brignone.

Seulement vingtième dimanche dans les Grisons, la slalomeuse a réalisé ce qu'elle avait si peu souvent réussi à faire dans la discipline: enchaîner deux très bonnes manches. Holdener avait jusqu'à présent pour meilleur résultat en géant deux quatrièmes places, en janvier 2018 à Kranjska Gora et en février dernier à Maribor.

A lire aussi : Ski alpin: Wendy Holdener 5e provisoire du géant de Courchevel

La Schwytzoise n'a cependant pas pu se battre pour la victoire, étant reléguée à 44 centièmes de Brignone, laquelle a signé son onzième succès en Coupe du monde, le sixième en géant. L'Italienne a conservé un souffle (0''04) d'avance sur l'inattendue Norvégienne Mina Fuerst Holtmann, jamais encore sur la boîte dans sa carrière.

Prestation encourageante pour Lara Gut-Behrami, qui semble avoir retrouvé une partie de ses sensations en géant, après sa huitième place à Sölden et son dix-neuvième rang à Killington. La Tessinoise, neuvième à mi-course ex aequo avec la spécialiste française Tessa, a terminé dans le top 15 (13e), ce qui ne lui était arrivé qu'une seule fois dans la discipline l'hiver passé.

Aline Danioth qualifiée avec le dossard 60

Il convient enfin de relever la prestation d'Aline Danioth. Moins pour le classement de l'Uranaise, vingt-septième, que pour le simple fait d'avoir retrouvé la skieuse d'Andermatt en seconde manche. Car Danioth s'est qualifiée avec le dossard 60! Une performance accentuée par un autre chiffre: le 39, soit le deuxième dossard le plus élevé qui avait réussi à franchir le cut...

A noter le rare raté de Mikaela Shiffrin, hors du top 15 (17e). Ce qui n'était plus arrivé au phénomène dans une discipline technique depuis son élimination en 2e manche du slalom de Lenzerheide le 28 janvier 2018 (24 slaloms et géants disputés dans l'intervalle).