Ski alpin: les médecins ont dit à Svindal d'arrêter la compétition, il termine 2e pour son retour

Le 23 janvier dernier, Aksel Lund Svindal chutait très lourdement sur la mythique piste de la Streif, à Kitzbuehl. Ce vendredi, le Norvégien faisait un retour fracassant à la compétition en prenant la 2e place sur Super-G de Val d'Isère. Ses médecins lui avaient pourtant conseillé d'arrêter la compétition.

02 déc. 2016, 17:51
Svindal, à gauche, a de quoi sourire. Il vient de terminer deuxième, derrière son compatriote Jansrud, alors qu'il devrait être à la retraite.

Aksel Lund Svindal, gravement blessé au genou droit à Kitzbühel en janvier, a expliqué que ses médecins lui avaient recommandé "d'arrêter sa carrière", après sa 2e place lors du super-G de Val-d'Isère vendredi, pour son retour.

"Le chirurgien et les médecins m'avaient conseillé d'arrêter ma carrière, en précisant néanmoins que la décision me revenait", a lancé le double vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin (2007 et 2009), qui fêtera ses 34 ans fin décembre.

 

"J'étais aussi nerveux. Le jour de course arrive, c'est différent, tu es obligé de donner le meilleur et les sensations sont différentes avec l'adrénaline", a poursuivi Svindal, seulement devancé vendredi par son compatriote Kjetil Jansrud.

"Ces derniers temps, j'envoyais des photos de mon genou droit (opéré fin janvier) aux médecins pour avoir un avis. Je dois écouter mon corps et, en dehors des courses, éviter le plus possible les impacts", a-t-il conclu.