Ski alpin: après deux saisons perturbées par des blessures, le Norvégien Svindal revient et il veut tout gagner

Le 23 janvier 2016, Aksel Lund Svindal chutait lourdement lors de la descente de Kitzbühel. Depuis, le genou du géant norvégien ne s'est jamais totalement remis. A bientôt 35 ans, il vise tout de même le général de la Coupe du monde... et l'or olympique!

24 nov. 2017, 09:54
Même diminué, Aksel Lund Svindal veut remporter le général et l'or olympique.

Aksel Lund Svindal fera son grand retour à la compétition pour la descente de Coupe du monde de Lake Louise (CAN) samedi, dix mois après avoir dû brutalement arrêter sa saison 2016-17 en raison de problèmes au genou gauche. Opéré du ménisque, le Norvégien se sent à nouveau d'attaque.

 

 

Ses buts sont élevés, a-t-il dit au Canada: "Je veux remporter une nouvelle fois le général de la Coupe du monde et décrocher l'or olympique. Et j'aimerais enfin gagner la descente de Kitzbühel." Avant de tempérer: "Avec un genou abîmé, ce n'est plus jamais tout à fait comme avant. Mais je vise les avant-postes."

La piste de Lake Louise lui convient parfaitement (la descente de samedi sera suivie d'un super-G, dimanche). Il y a remporté six de ses 32 succès en Coupe du monde.

 

 

La Norvège comptera à nouveau sur un duo de choc, avec encore Kjetil Jansrud, vainqueur du général du super-G la saison dernière. Les Norvégiens ont pris l'habitude de frapper fort dans l'Alberta. Cette saison, les plus à même a priori de leur mettre des bâtons dans les skis s'appellent Beat Feuz, Peter Fill, Christof Innerhofer, Dominik Paris et... les Autrichiens.