Ski alpin à Kvitfjell: Beat Feuz décroche la 5e place à égalité avec Kjetil Jansrud

À la surprise générale, c'est l'Italien Dominik Paris qui a remporté la descente messieurs à Kvitfjell samedi. Côté Suisses, Beat Feuz est à 12'' du podium. Il est 5e à égalité parfaite avec le Norvégien Kjetil Jansrud. Carlo Janka décroche une décevante 13e place. Marc Gisin termine tout juste dans le top 20.

12 mars 2016, 12:26
/ Màj. le 12 mars 2016 à 13:07
Le Bernois Beat Feuz s'est classé au 5e rang samedi en Norvège à Kvitfjell. (archive)

Beat Feuz ne quitte plus les avant-postes en descente. Le Bernois s'est classé au 5e rang samedi en Norvège à Kvitfjell, à l'issue d'une course remportée par l'Italien Dominik Paris.

Depuis la mi-janvier et la descente de Wengen, où il a débuté sur le tard sa saison en raison d'une déchirure du tendon d'Achille, Beat Feuz a aligné les résultats de premier plan avec une régularité de métronome. Ses résultats parlent d'ailleurs d'eux-mêmes: 11e à Wengen, 2e à Kitzbühel, 3e à Garmisch, 5e à Jeongseon, 3e à Chamonix et, donc, 5e à Kvitfjell.

Il n'y a guère que Dominik Paris qui termine aussi bien la saison. L'Italien a fêté samedi son troisième podium consécutif, et sa deuxième victoire d'affilée après celle de Chamonix il y a trois semaines.

A l'issue d'une course très serrée, le colosse transalpin a forcé la décision grâce à sa pointe de vitesse dans schuss final. Cela lui a permis de devancer de 20 centièmes le Français Valentin Giraud Moine, la surprise du jour. Le podium a été complété par l'Américain Steven Nyman (à 0''24), qui a devancé d'un rien le Canadien Manuel Osborne-Paradis (4e à 0''30) et le duo Beat Feuz-Kjetil Jansrud (ex aequo au 5e rang à 0''36).

Fort de sa victoire, et de la performance mitigée de son compatriote Peter Fill (10e), Dominik Paris s'est replacé dans la lutte pour le globe de descente. Avant l'ultime course de la saison, mercredi prochain à St-Moritz, il ne compte plus que quatre points de retard sur son coéquipier.

Moins constant que Beat Feuz en descente cet hiver, Carlo Janka a dû se contenter d'une 13e place samedi. Le Grison sera beaucoup plus attendu dimanche en super-G, dans une discipline où il peut encore viser le globe.