Réservé aux abonnés

Quand Didier Défago hausse le ton

Seul Suisse classé dans les points hier en géant, le Morginois est remonté contre Swiss-Ski: "On s'entraîne comme les petites nations", assène-t-il. La crise couve.
06 août 2015, 15:19
data_art_1261103.jpg

Marcel Hirscher coupe la ligne d'arrivée, se retourne pour constater ce qu'il pressentait déjà: son nom est affiché en vert sur le tableau d'affichage. Avec 1''16 d'avance sur l'étonnant Allemand Stefan Luitz et 1''42 sur l'Américain Ted Ligety (battu pour la première fois cette saison en géant), l'Autrichien exulte: après sa 3e place la veille dans le slalom, son week-end est réussi.

De l'autre côté de la barrière, Didier Défago applaudit la performance du vainqueur. Vingt-deuxième à 2''93, le Valaisan est le seul Suisse à avoir sauvé la "Face" sur Bellevarde. Berthod, Tumler et Pleisch sor...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois