Réservé aux abonnés

"Le groupe manque de profondeur"

Didier Défago pointe du doigt la mauvaise gestion des entraînements pour expliquer la déroute suisse lors du géant d'hier. Gino Caviezel, le meilleur (15 e ).

16 févr. 2013, 00:01

"C'était trop tard pour réagir." Didier Défago se montrait remonté à l'issue du géant d'hier lors duquel il a abandonné à la moitié du second parcours. Encore une fois, les skieurs suisses n'ont pas pu faire illusion. Seul le jeune Gino Caviezel (20 ans) a sauvé l'honneur des Helvètes en prenant la 15e place, sa deuxième meilleure performance en carrière. Marc Berthod a, lui, comme à l'accoutumée, été éliminé, alors que Carlo Janka, 27e de la manche initiale, a refusé de prendre part à la seconde ne se sentant "pas assez en forme et fatigué mentalement" .

Tirer les bons enseignements

Une pr...