Motocyclisme: Lüthi 16e pour son premier Grand Prix en MotoGP, Dovizioso bat Marquez

Le Bernois Thomas Lüthi a pris une encourageante 16e place pour son premier Grand Prix disputé dans la catégorie MotoGP. Au Qatar, la victoire est revenue à l'Italien Andrea Dovizioso, vainqueur d'un souffle devant l'Espagnol Marc Marquez.
18 mars 2018, 21:57
Le Bernois a finalement échoué à 0''902 des points.

Andrea Dovizioso (Ducati) a remporté de haute lutte le premier Grand Prix de la saison, dimanche au Qatar, dans la catégorie MotoGP. Le "rookie" de 31 ans Thomas Lüthi (Honda) a quant à lui obtenu une encourageante 16e place.

Vice-champion du monde en titre, Andrea Dovizioso a cueilli à Losail la 18e victoire de sa carrière, la 9e en MotoGP. L'Italien a parfaitement résisté à une attaque placée dans l'ultime virage par le double tenant du titre Marc Marquez (Honda). Il a devancé d'un souffle (0''027) l'Espagnol sur la ligne.

 

 

"Après trois places de deuxième ici (réd: lors des trois dernières éditions), je me suis dit: ''il faut enfin gagner''", a commenté Dovizioso. Marquez aussi s'est dit "content de ne perdre que cinq points" sur son rival annoncé pour le titre, "sur un des circuits les plus difficiles pour (lui)" et pour Honda.

>> À lire aussi : Motocyclisme: Tom Lüthi en sixième ligne pour son premier Grand Prix de MotoGP au Qatar

Battu de 0''797, le nonuple champion du monde Valentino Rossi (Yamaha) complète le podium. Le "Docteur" ne pointait pourtant qu'au 8e rang sur la grille de départ. Parti quant à lui en pole position, Johann Zarco (Yamaha) n'a pas pu faire mieux qu'un 8e rang. Le Français a mené jusqu'à cinq tours de l'arrivée, avant de lâcher prise en raison d'un problème de pneu.

Lüthi: "J'aurais signé tout de suite"

Dix-huitième des qualifications, Thomas Lüthi a finalement échoué à 0''902 d'une 15e place - qui aurait été synonyme d'un point au championnat - pour son 250e départ en Grand Prix. "Si quelqu'un m'avait dit que je terminerais 16e pour ma première course en MotoGP, j'aurais signé tout de suite", a lâché le Bernois.

"C'est frustrant et quelque peu décevant de finir si près des points. Mais si l'on regarde d'où je viens, c'est un résultat positif", a poursuivi le champion du monde 2005 des 125 cm3, qui avait souffert d'une fracture du pied l'automne dernier et avait manqué les quatre premières journées de tests.

"J'ai connu quelques problèmes de freinage en début de course. Ils m'ont fait commettre une ou deux fautes, qui m'ont coûté un peu de temps", a souligné Thomas Lüthi, qui est allé crescendo: après avoir rapidement reculé au 21e rang, l'Emmentalois est entré dans le top 20 à dix tours de la fin après la chute d'Alex Rins (6e à cet instant). Il a terminé à plus de 24 secondes du vainqueur.