Motocyclisme: Esparago fait coup double, Thomas Lüthi se bronze

Le Bernois Thomas Lüthi s'est à nouveau hissé sur le podium au Grand Prix du Japon en Moto2. Il termine derrière l'Espagnol Pol Esparago et le Finlandais Mika Kallio. Esparago a fait coup double, puisqu'il devient également champion du monde de la discipline.
27 oct. 2013, 07:50
Thomas Lüthi s'est à nouveau hissé sur le podium du Grand Prix du Japon. Le Bernois termine troisième derrière Esparago (Esp) et Kallio (Fin).

Un premier verdict est tombé lors du Grand Prix du Japon à Motegi. Vainqueur de la course en Moto2, l'Espagnol Pol Espargaro (Kalex) a été sacré champion du monde. Tant en MotoGP qu'en Moto3, le titre se décidera lors de l'ultime manche à Valence le 10 novembre.

Espargaro pouvait se contenter de la 7e place, ses deux rivaux pour le titre - Scott Redding et Esteve Rabat - ayant été éliminés lors d'une chute collective au 1er tour qui provoquait l'interruption de l'épreuve. La course a repris ensuite sur une distance raccourcie à 15 tours, au lieu de 23. Espargaro a mis un point d'honneur à s'imposer, faisant ainsi coup double à l'occasion de son sixième succès de la saison. Il a devancé Mika Kallio (Fin/Kalex).

Troisième de la course, Thomas Lüthi (Suter) est monté pour la sixième fois de la saison sur le podium, la troisième consécutivement. Le Bernois a gagné plusieurs rangs dès le début pour faire oublier sa décevante qualification. En partant de la 5e ligne de départ, il ne pouvait pas prétendre à mieux. Lüthi remonte au 6e rang du championnat.

Aegerter héroïque

Quant à Dominique Aegerter (Suter), il a dû s'élancer du fond de la grille lors du second départ, sa machine ayant été réparée in extremis. Le Suisse, qui s'était luxé une épaule lors de la chute collective, a livré une superbe performance pour remonter jusqu'au 8e rang, finissant ainsi dans les points pour la 32e fois consécutive.

"Dès que je me suis retrouvé au sol, j'ai su que mon épaule était sortie. Les médecins se sont mis à plusieurs pour la remettre en place. En course, je n'ai pas eu mal et je n'ai pensé qu'à attaquer", expliquait Aegerter après cette performance héroïque. Il reste 5e du général, avec cinq points d'avance sur Lüthi.

Lorenzo garde ses chances

Jorge Lorenzo (Yamaha) a préservé ses chances en s'imposant devant Marc Marquez (Honda). Ce septième succès de la saison permet au tenant du titre de revenir à 13 points de Marquez. Les deux hommes se livreront à un duel qui s'annonce très chaud devant leur public à Valence. Ils restent les deux derniers candidats au titre, Dani Pedrosa (Honda), 3e à Motegi, étant désormais trop loin pour rattraper son compatriote Marquez.

Parti en tête, Lorenzo a mené de bout en bout. Il a obtenu le 51e succès de sa carrière en Grand Prix, le 30e dans la catégorie-reine. Marquez a bien tenté d'attaquer vers la mi-course, sans parvenir à ses fins. Il a ensuite eu la sagesse d'assurer la 2e place qui le laisse en position favorable dans la course au titre.

Trois pour un titre

Alex Marquez, le jeune frère de Marc, a décroché la première victoire de sa carrière en Moto3 au terme d'une course à rebondissements. Il a devancé Maverick Vinales (Esp/KTM) et Jonas Folger (All/Kalex KTM).

Le championnat se décidera à Valence, avec trois candidats au titre qui se retrouvent dans un mouchoir de poche: Luis Salom (Esp/KTM) est leader avec 300 points, soit deux d'avance sur Vinales et cinq sur Alex Rins (Esp/KTM).