Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les Russes dans l’attente

08 févr. 2018, 00:01
International Olympic Committee President Thomas Bach speaks at a news conference prior to the 2018 Winter Olympics in Pyeongchang, South Korea, Wednesday, Feb. 7, 2018. (AP Photo/Patrick Semansky) Pyeongchang Olympics IOC

Quarante-sept Russes soupçonnés de dopage attendent toujours les réponses du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour savoir s’ils sont conviés ou non à PyeongChang. Trente-deux d’entre eux espéraient bien être fixés hier. Mais ce sera pour aujourd’hui ou demain.

Chronique judiciaire

«Les auditions se poursuivent, j’espère que nous aurons les décisions le plus tôt possible», a déclaré Thomas Bach, président du CIO. Comme aux Jeux d’été de Rio en 2016 où la question de la participation des athlètes russes avait largement pollué les ultimes préparatifs, la dernière ligne droite vers les JO d’hiver ressemble autant à une chronique judiciaire qu’à un échauffement sportif. Parmi le premier groupe de 32 sportifs russes qui pensaient être fixés hier figure le spécialiste du short-track Viktor An, sextuple champion olympique. Né Sud-Coréen, An est devenu Russe juste avant Sotchi 2014. Sa présence aux JO 2018 en ferait une des grandes stars du rendez-vous. Aujourd’hui,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias