Réservé aux abonnés

Les larmes du champion

Le Jurassien a tenu une conférence de presse pour expliquer son long «voyage» au bout duquel il a été complètement blanchi et lavé de tout soupçon.

30 sept. 2015, 00:34
Steve Guerdat mit Traenen an einer Medienkonferenz auf dem Flughafen Zuerich in Kloten am Dienstag, 29. September 2015. Steve Guerdat hat seine Pferde nicht vorsaetzlich gedopt. Zu diesem Ergebnis kommt die FEI. Der Schweizer Springreiter fordert den Verband nun zu einem Umdenken auf. (KEYSTONE/Walter Bieri) SCHWEIZ REITEN STEVE GUERDAT

La voix étranglée par l’émotion, les larmes aux yeux, Steve Guerdat a exprimé son soulagement et sa douleur passée devant la presse hier matin à Zurich, après avoir été lavé la veille des soupçons de dopage contre deux de ses chevaux. Le Jurassien a remporté devant les instances une victoire à la Pyrrhus mais parle d’un «pas en avant» dans la prise en compte du problème de la contamination alimentaire des chevaux.

Guerdat a eu des mots forts dans une déclaration très précise lue devant la presse réunie dans un hôtel de l’aéroport de Zurich et retransmise en direct sur internet: «A la fin de ce ...